20.09.2016

Grimaud, un village sur la mer

Offrant un concentré des meilleurs attraits du golfe de Saint-Tropez, Grimaud se compose d'un authentique village médiéval, de vignobles, de plages paradisiaques, de paisibles quartiers résidentiels, sans oublier sa perle rare : la cité lacustre de Port-Grimaud.

Micro marché au sein de Grimaud, la cité lacustre de Port-Grimaud ne connaît aucun secret pour Virgile Dolla à la tête de l'agence New Place, lui-même résident à l'année de cette adresse au concept unique. « À Port-Grimaud, tout se vend à condition d'être au juste prix : studios, T2, maisons, garages... Ce site hors norme séduit aussi bien les amateurs de plaisance que les acquéreurs en quête d'une résidence secondaire de charme jouissant de services et d'une sécurité de haut niveau » précise le professionnel. Abritant 2500 logements allant du studio de 22 m2 - accessible dès 150.000 € - à la double villa pouvant culminer à 5 ou 6 M €, Port-Grimaud, qui célèbre cette année son cinquantième anniversaire, s'étend sur 90 ha dont 2/3 d'eau. Ici, les résidents se déplacent à bord de navettes maritimes privées et peuvent facilement rejoindre Sainte-Maxime et Saint-Tropez par la mer. « La plupart des transactions concernent les biens présentés autour de 1 M € pour une clientèle internationale, notamment d'Europe du nord. Ce budget permet d'accéder à une maison de 85 m2 dotée d'un amarrage. » Ces dernières sont les plus recherchées. « Notre clientèle jouit d'une bonne aisance financière leur permettant d'assumer les charges importantes du site. En contrepartie, ils dispose de nombreux services de gardiennage et d'entretien. De plus, Port-Grimaud n'a jamais vu sa cote baisser. Même en période morose, les prix demeurent stables. Il s'agit donc d'un investissement pérenne » souligne le spécialiste. « La récente annonce du Brexit a eu quelques effets auprès de nos clients britanniques. Ceux qui projetaient de vendre leur bien préfèrent observer la situation et remettre leur projet à plus tard et les acquéreurs anglais se font plus rares. Tourefois notre marché demeure stable. »

Spécialiste des secteurs résidentiels recherchés de Guerrevieille et de Beauvallon, Jean-Philippe Manzon de l'Agence Alpha située à Grimaud depuis 1980 constate un marché atone cet été et des négociations souvent musclées. « Le delta entre les prix affichés et la réalité du marché devient systématique. Les dernières ventes que nous avons orchestrées concernent de belles unités négociées entre 1,2 M et 1,5 M €. Les biens affichés au dessus ne génèrent que très peu de contacts aujourd'hui. Il est indispensable qu'un prix élevé soit justifié par une situation et des prestations impeccables » souligne le professionnel dont une partie de la clientèle - essentiellement française - est en quête d'une petite adresse secondaire au sein d'une des résidences familiales dotées de services (piscine, tennis, golf, restaurant, accès plage...). Un budget oscillant entre 300.000 et 500.000 € permet d'acquérir une maison jumelée T3 ou T4, idéal pied-à-terre de vacances lorsque l'on a des enfants. « Les secteurs de niche sont ceux qui se portent le mieux. Ainsi les initiés, qui connaissent bien toutes les subtilités du secteur, orientent leurs recherches sur Beauvallon, Guerrevieille, le Sémaphore... Ces adresses résiden­tielles offrent de belles expositions et des vues mer. Installé au dessus de Sainte-Maxime, à proximité du centre, le Sémaphore connaît une demande soutenue. « Les acheteurs y ont du choix. De nombreux biens se retrouvent à la vente en partie à cause du changement générationnel qui est en train de s'effectuer ». Une bonne pé­riode pour les acquéreurs.


Source :
maisonsetappartements.fr

Fichiers:
Magazine_209__ARTICLE.pdf1.3 M

© New Place 2018 - Mentions légales